le projet

L’association l’ARTichaut a commencé ses activités en septembre 2008. Dans la continuité des actions précédentes, elle propose une façon d’habiter son quartier en développant de nouveaux projets. Nous constatons depuis longtemps les difficultés socio-économiques que doivent affronter les habitants des quartiers, Belle de Mai, Saint Mauront et Chutes Lavie, ainsi qu’une faible proposition en terme d’espaces verts et de lieux de loisirs et de repos. Habitants du quartier mais venus d’horizons culturels variés, les intervenants de l’association ont eu envie d’utiliser la notion de nature en ville comme vecteur de rencontre et d’action socio-culturelle, en s’inspirant notamment des expériences des jardins interculturels allemands. Début 2016, l´association a arrêté l´action au jardin pour se concentrer plutôt sur les projets d´échange.

Nos objectifs

Participer à l’appropriation de lieux partagés et à la mise en œuvre de temps festifs en privilégiant les démarches collectives et solidaires.

Sensibiliser à l’écologie à travers la pratique du jardinage.

Proposer une démarche de croisement des cultures, d’échange de pratiques et d’expériences du monde, notamment par le biais d’échanges interculturels.